Le gluten est bon pour vous, les OGM sans danger, et les probiotiques inutiles

Plusieurs études publiées cette semaine démontent les grandes tendances récentes en matière de nutrition.

|
mai 20 2016, 11:09am

Les plus grandes tendances en matière de nutrition de ces dernières années ont été sacrément mises à mal la semaine passée. Les choses vont-elles enfin changer ?

Ces derniers jours, plusieurs études ont été publiées, prouvant successivement que les probiotiques n'ont aucune utilité, que les OGM sont sans danger, et que manger sans gluten est une très mauvaise idée sauf si vous y êtes vraiment intolérant (ce qui ne concerne pas grand-monde). Le seul qui tire son épingle du jeu dans cet océan de scuds, c'est le chou kale, qui est effectivement bon pour la santé.

« C'est toujours bien de voir des études qui mettent à mal certaines croyances absurdes en termes de nutrition, savoure le Dr. Yoni Freedhoff, un médecin d'Ottawa qui tient un blog sur la nutrition et les régimes. Mais il est difficile de dire si cela va changer quoi que ce soit au comportement du grand public. Hélas, il est très compliqué d'empêcher les gens de croire que certains aliments sont magiques. »

Tout a commencé il y a un peu plus d'une semaine, quand une étude publiée dans Genome Medicine a démonté l'idée selon laquelle les suppléments probiotiques boostaient les systèmes digestif et immunitaire. Une équipe de chercheurs danois a passé en revue sept études différentes consacrées aux effets des produits probiotiques (notamment des yaourts et des biscuits) sur les bactéries contenues dans les matières fécales. Les auteurs en ont conclu que « rien ne prouve que les probiotiques aient le moindre effet positif sur les bactéries peuplant l'estomac des adultes en bonne santé. »

C'est ensuite la mode du « gluten-free » qui a été épinglée, grâce à un article publié dans le Journal of Pediatrics par le Dr. Norelle Rizkalla Reilly, gastroentérologue et spécialiste de la maladie coeliaque à l'université de Columbia. Elle s'est penchée sur plusieurs croyances populaires concernant les bénéfices supposés d'un régime sans gluten. Et à moins que vous ne soyez allergique au blé, atteint de la maladie coeliaque, ou intolérant au gluten (selon votre médecin, pas selon Google), ne pas consommer de gluten pourrait bien être dangereux pour votre santé, souligne l'article. Vous pourriez souffrir de carences sévères en certaines vitamines et certains nutriments, et être surexposé à des toxines telles que l'arsenic (qui est souvent présent dans les substituts utilisés pour fabriquer les produits sans gluten).

Viennent enfin les OGM : un rapport de la National Academy of Science publié cette semaine conclut qu'il n'existe aucune preuve scientifique que les OGM présentent des risques pour la santé. Ce n'est pas anodin, en plein débat sur la dangerosité des OGM.

Tous ces résultats vont à l'encontre des croyances parfois dangereuses diffusées par des blogueurs et autres gourous de la nutrition autoproclamés, ainsi que par des célébrités comme Gwyneth Paltrow. Il y a donc lieu d'espérer que ces nouvelles informations inciteront certains renoncer à des tendances absurdes. Mais selon Freedhoff, rien n'est moins sûr, même avec toutes les preuves scientifiques du monde ; certaines personnes voudront toujours croire à des solutions miracles.

Il faut toutefois relativiser : ces effets de mode en matière de nourriture ne concernant qu'une petite minorité de la population, assure-t-il.

« Le luxe d'une alimentation saine est de toute façon réservé à une petite portion des individus, m'a-t-il expliqué par téléphone. La majorité des gens se fichent bien de savoir s'il y a des OGM dans ce qu'ils consomment. Ils s'inquiètent surtout de nourrir leur famille, et de s'assurer que leurs enfants vont bien. C'est ça qui préoccupe la plupart des gens. »