Dans le monde inquiétant des hommes excités par les fers à repasser

Parfois, vous pensez avoir trouvé LE truc le plus étrange qui existe sur Internet. Et à chaque fois, vous avez tort.

|
oct. 25 2016, 7:00am

La paraphilie, du grec para, « auprès de, à côté de » et -philia, « amour » est l'ensemble des attirances ou pratiques sexuelles qui diffèrent des actes traditionnellement considérés comme « normaux ». Mais après tout, tant que ça ne fait de mal à personne, peut-on vraiment penser qu'une pratique est « anormale » ?

Un vaste débat que je ne compte pas résoudre aujourd'hui, puisque je souhaite vous parler de ces hommes qui aiment se réchauffer le sexe avec un fer à repasser. Vous ne me croyez pas ? Voici la preuve :

Étonnant, non ? Souvent, je me dis que ÇA Y EST, j'ai trouvé LE truc le plus étrange possible… mais ça ne dure jamais : je suis sans cesse étonné de trouver plus bizarre, plus inattendu à chaque excursion dans les bas-fonds du web. Ici, c'est le fabuleux site Darkfetishnet qui me réserve la surprise. Réseau social consacré aux paraphilies, Darkfetishnet vous permet de vous connecter avec des personnes qui partagent votre sexualité « rare ». C'est un peu le Pokéstop de la paraphilie, un magasin pour quelqu'un qui, comme moi, les collectionne. Pour vous donner une idée des grands thèmes de ce site où la pudeur est une notion pour le moins floue, voici les sujets les plus souvent abordés :

Catharsis Consensual Sacrifice Bellybutt Amazon Fight Sentry Neck Navel Breast Belly Back Necro stab shot arrow Cannibalism Decapitation gutting Shooting Blood Death Asphyxia Stabbing Stares Gore Strangling Dead Hanging

Un sacré programme. Mais revenons au groupe Naked Ironing, que je découvre ébahi dans la section Burning/fire fetish ! Si l'onglet Photos renferme un nombre important de femmes dénudées mêlant allègrement plaisirs sexuels et ménagers, c'est l'onglet Membres le plus intéressant : il porte vraiment très bien son nom puis qu'il renferme les photos d'une vingtaine de sexes masculins qu'on s'affaire à chauffer au fer à repasser.

On y découvre le fondateur du groupe, un certain Ironedcock, ainsi que plusieurs membres éminents, comme Heated balls, ou encore un nouvel inscrit du genre facétieux qui a choisi le pseudonyme de Rowenta en hommage à sa marque de fers à repasser fétiche. Vous ne me croyez toujours pas ? Une autre preuve :

Et ce cher Rowenta partage sa passion sur son profil :

Je ne peux pas me contrôler tellement la chaleur m'excite… et la chaleur extrême. J'adore quand ils me repassent… être utilisé comme une planche à repasser et sentir le fer chaud sur mes couilles. Mais j'aime aussi l'odeur du pot d'échappement des motos, quand ça sent très fort le brûlé. Ca me fait fantasmer de pouvoir y mettre ma queue alors que la moto est encore allumée. J'adore les soudeurs et beaucoup d'autres choses.

Il précise que si vous le contactez, il échangera des photos avec vous. Heated Balls, lui, préfère les photos de femmes en train de repasser, chacun son truc.

Le forum, quant à lui, comporte une conversation tout à fait extraordinaire entre ces quadras chauds-bouillants. Le fondateur du groupe y pose une vraie bonne question à ses membres : « Quel est votre objet brûlant préféré ? » Voici l'une des réponses qu'il a reçues :

Ravi, Ironedcock surenchérit : « Moi, j'adore vraiment les fers à repasser… j'ai dû en utiliser une centaine de différents dans ma vie […] J'aimerais bien essayer de baiser l'une de ces grandes presses brûlantes qu'ils utilisent pour faire les journaux. Vous avez essayé ? »

Mais ces quadras sont-ils les seuls touchés par cette passion ? Apparemment pas. En faisant un petit tour sur les sites pornos les plus fréquentés, je découvre un petit monde autour du fer à repasser – et un certain nombre d'actrices porno qui s'en font plus ou moins une spécialité. C'est notamment le cas de Kelsey Obsession, une actrice dont la particularité est de chercher les paraphilies les plus étranges pour s'y consacrer… à fond. Sur son site, les amateurs de scatologie en tous genres, de léchage d'aisselles (oui, c'est un gros truc, ça) ou d'urine en ont pour leur compte.

Mais loin de ces pratiques trop mainstream, nous retrouvons nos amis les fers à repasser dans la section « special request » où la demoiselle répond à des demandes de ses fans, et là… c'est difficile à résumer : de « se faire sentir la gorge » à « se masturber avec les hoquets » en passant par « se tirer les oreilles« , Kelsey fait TOUT, allant même, dans une vidéo appelée « Farting – Hypnosis » à tenter d'hypnotiser le spectateur en lui lâchant des caisses dessus :

Voilà, ça y est, je ne sais plus quoi dire… si ce n'est que je ne compte pas m'arrêter là dans mon exploration du monde des paraphilies. En attendant, je vais me reposer devant un Disney. Un truc mignon qui lave bien les yeux.