Repose en paix Opportunity (2004 - 2019)

Mercredi 13 février, sept mois après avoir perdu le contact avec Opportunity suite à une tempête de sable, la NASA a annoncé la mort de son robot martien.

|
14 février 2019, 11:49am

Une vue d'artiste d'Opportunity sur Mars. Image : NASA/JPL/Cornell University/Maas Digital LLC

Le rover martien Opportunity est mort.

La NASA a perdu le contact avec Opportunity le 10 juin 2018, après qu'une tempête de sable géante a enveloppé le robot de 185 kilos. Depuis, les opérateurs de mission du Jet Propulsion Laboratory ont essayé de rétablir le contact à 835 reprises — au moins — mais sans succès. Le dernier appel au robot est parti dans la nuit de mardi à mercredi, heure du Pacifique (9 heures de décalage avec la France). « Oppy » n'a pas répondu.

La NASA a rendu hommage à la mission quelques heures plus tard.

Au cours de ses 15 ans sur Maris, Oppy a parcouru 45 kilomètres et 160 mètres sur la plaine du Méridien, près de l'équateur de la planète. C'est de loin la plus longue distance jamais parcourue par un rover. La deuxième place revient au Lunokhod 2, un robot soviétique qui avalé 39 kilomètres lunaires en 1973. Techniquement, Oppy a "couru" plus qu'un marathon, une performance unique.

La mission Opportunity devait durer 90 jours. Au final, elle a été 55 fois plus longue. Peu de rovers ont été plus tenaces et productifs.

1550068879011-800px-Opportunity_rover_lifetime_progress_map
Le périple d'Opportunity. Image : James919

Oppy et son jumeau Spirit, tous deux issus du programme Mars Exploration Rover (MER) de la NASA, ont pris leur envol à trois jours d'intervalle en juillet 2003. Spirit est arrivé sur Mars en premier, du côté de cratère Goussev, le 4 janvier 2004. Opportunity s'est posé de l'autre côté de la planète trois semaines plus tard, le 25 janvier.

Spirit s'est enlisé en 2009. Le dernier contact avec le rover a été établi le 22 mars 2010. En 2011, il a pris sa retraite officielle.

Tout au long de sa vie martienne, Oppy a multipliés les découvertes importantes et les images impressionnantes.

1550068909380-press_image_1
Une photographie prise par Opportunity en 2005. Image: NASA/JPL/Cornell

En 2005, le rover a découvert une météorite de la taille d'une balle de baseball à proximité de son bouclier thermique fraîchement décroché. On l'appelle désormais le Heat Shield Rock — ou plus formellement la météorite Meridani Planum.

1550068933070-Opportunity_-_meteorito
Opportunity face au Heat Shield Rock, 2005. Image : NASA/JPL/Opportunity

Le Heat Shield Rock est la première météorite jamais découverte sur une autre planète (même si deux objets de ce genre avaient déjà été découverts sur la Lune).

Le rover a également croisé la route d'une armada de petits objets appelés sphérules martiennes ou « blueberries », « myrtilles » en Français. Les blueberries se forment au fil de multiples éruptions volcaniques, d'impacts de météorites et de contacts avec de l'eau.

1550068954599-1280px-07-ml-3-soil-mosaic-B019R1_br
Une photographie des sphérules martiennes signées Opportunity. Image : NASA/JPL/Cornell/USGS

Les expériences et observations d'Opportunity ont confirmé que la plaine méridienne était jadis remplie d'eau. C'était il y a quelques milliards d'années, quand Mars traversait sa « période mouillée ». Ces éléments nous ont beaucoup appris sur l'habitabilité passée de la Planète rouge, et donc sur la possibilité d'une vie extraterrestre quelque part dans l'univers.

Cependant, c'est la ténacité d'Opportunity qui marque sa mémoire. Le petit rover pouvait et faisait.

1550068999681-PIA21723-16
L'une des dernières images capturées par Opportunity, en juin 2017. Image : NASA/JPL-Caltech/ Cornell/Université d'État de l'Arizona

Il a fallu que l'une des tempêtes de sables les plus intenses jamais observées sur Mars (elle enveloppait l'ensemble de la planète) frappe le petit rover pour l'arrêter. Heureux hasard, son lieu de repos éternel côtoie la Vallée de la Persévérance.

Motherboard est aussi sur Facebook, Twitter et Flipboard.