On a parlé aux gens qui mangent de la craie sur Instagram

Manger de la craie sur Instagram est soit de l'ASMR, soit une manière de gérer un trouble alimentaire appelé pica.

|
31 décembre 2018, 9:30am

Si vous traînez sur Instagram, vous avez forcément déjà vu une vidéo d'ASMR même sans le savoir.

Par exemple, vous connaissez sans doute ces vidéos de découpage de savon ou d'épandage de pièces de Scrabble sur une table. Ces images et sons sont supposés déclencher une « autonomous sensory meridian response » (ASMR) chez le spectateur — une sensation de picotement agréable déclenchée par certains stimuli visuels ou sonores. Leur communauté est énorme : à l'heure actuelle, plus de 5,3 millions de posts sont taggés #ASMR sur Instagram. (Le genre cartonne aussi sur YouTube.)

Cependant, il y a un genre de vidéo ASMR dont vous n'avez peut-être jamais entendu parler : la dégustation de craie. Difficile d'être plus limpide. Des gens se filment en train de mâcher, croquer et parfois avaler de la craie, genre celle qu'on utilise pour écrire sur des tableaux noirs. Parfois, ces individus se contentent des bâtonnets de votre enfance. D'autre fois, ils mordent dans des bouts de calcaire de calibre industriel.

Les mangeurs de craie sont presque exclusivement des femmes. Ces gourmandes proviennent manifestement du monde entier mais une bonne partie d'entre elles rédigent leurs captions en Russe. Cette petite armée du calcaire alimente un genre tout sauf mineur : le tag #chalkeating compte plus de 71 000 vidéos et le tag #chalkasmr presque 35 000.

Contacté par Motherboard, l'administrateur d'un compte de reposts de #chalkeating a supposé que les mangeurs de craies n'avalaient pas leur bouts de calcaire. Cet instagrameur nous a demandé de protéger son identité pour éviter les campagnes de harcèlement — beaucoup de membres de la communauté ASMR de la mastication de craie ont été pris pour cible par le passé.

« Presque toute les personnes qui mâchent de la craie que je connais ne l'avalent pas car ça peut donner des problèmes digestifs » a-t-il déclaré. « On peut avaler certaines argiles, mais ce n'est pas courant dans la communauté. » Il suffit pourtant de quelques clics pour tomber sur des avaleurs de craie, des vrais de vrais.

Soyons clairs d'emblée : d'un point de vue médical, il est déconseillé de manger de la craie. La National Library of Medicine des États-Unis indique que la consommation de grandes quantités de craie peut déclencher des douleurs abdominales, une constipation ou une diarrhée, des vomissements, des difficultés respiratoires et des quintes de toux. Normalement, cela ne vous tuera pas car la craie n'est pas toxique. Reste que ce n'est pas une super idée pour votre salut.

Le truc, c'est qu'il serait trop simple de dire que ces gens sont des gogols et que le #chalkeating n'est qu'un courant extrémiste de l'ASMR. En réalité, les mangeurs de craie pourraient souffrir d'un trouble psychiatrique appelé pica.

Pour la National Library of Medicine, sont atteintes de pica les personnes qui ressentent le besoin de consommer des matériaux qui ne peuvent être considérés comme de la nourriture pendant plus d'un mois. Cela peut inclure la craie, le sable, la poussière, la colle, le papier et à peu près tout le reste. Le pica est courant chez les enfants mais il concerne aussi les adolescents et les adultes avec une prévalence inconnue.

Le pica peut découler ou être aggravé par un trouble psychiatrique comme le stress, les troubles obsessionnels compulsifs ou l'autisme — il est donc classé dans la catégorie des troubles de l'alimentation. Il peut aussi être causé par un manque de fer ou de zinc, voire par une grossesse.

Contactée par message privé, l'Instagrameuse @lovepicaasmr a déclaré à Motherboard qu'elle était atteinte de pica mais qu'elle n'avalait pas ses craies. « Ça a commencé quand j'avais trois ans, je me suis arrêtée un peu, puis les envies sont revenues vers 12 ans » a-t-elle expliqué. « Depuis, je mâche de la craie. »

Tous les membres de la communauté du #chalkeating ne sont pas concernés par le pica. S'il aime l'ASMR #chalkeating, le reposteur que nous avons interrogé déteste manger de la craie.

« Je peux vous le dire, quand j'ai testé la craie, le genre naturel que "tout le monde" aime, j'ai tout de suite su que ce n'était carrément pas mon truc » a-t-il expliqué à Motherboard. « Quand quelqu'un, presque toujours une jeune femme, me demande si je mâche de la craie ou de l'argile, j'explique toujours pourquoi je ne le fais pas. D'abord, c'était une mauvaise expérience niveau goût et texture à la fois. Ensuite, le dentiste, ça coûte cher, et je n'ai pas l'intention de risquer mes dents pour un truc qui ne me plaît pas. »

Contactée en DM par Motherboard, l'administratrice du compte @tasteetastetastik — présenté comme « ASMR-PICA » dans sa description — a expliqué qu'elle avait utilisé Instagram à des fins de voyeurisme et de diffusion de son propre contenu ASMR sur le thème de la mousse pendant plusieurs mois avant de glisser vers la communauté du #chalkeating. « Je ne mangeais pas de craie avant, et puis j'ai été stressée » a-t-elle raconté. « Mes problèmes familiaux sont revenus, ça a un peu lancé le truc. » Elle ne se croit pas atteinte de pica.

@tasteetastetastik s'est déclarée consciente des risques inhérents à la consommation de craie, une activité qui lui permet pourtant de se détendre.

« J'ai commencé l'été dernier, je peux dire que ça m'apaise quand je mâche et que je ne « mange » pas toujours, tout le monde ne fait pas ça » a-t-elle expliqué. « Techniquement, c'est comestible, mais de trop grandes quantités vont ruiner vos intestins et votre digestion. »

Certains membres de la communauté rappellent souvent que les humains mangeaient de la craie bien avant d'inventer Internet. En Géorgie, c'est d'ailleurs un phénomène culturel... Que certains chercheurs considèrent comme un signe de la haute prévalence du pica dans le pays d'Europe de l'Est.

Certaines personnes pensent que la consommation de craie a un « effet detox ». Certains vendeurs Etsy exploitent cette conviction en proposant de la craie « comestible » taguée « détox » sur leur boutique. Le problème, c'est que « détox » n'a jamais été qu'une connerie sans fondement médical et que manger de la craie n'a aucun effet positif connu.

Reste qu'Etsy propose au moins 491 articles tagués « craie comestible ». L'un des articles consultés par Motherboard était même décoré du badge « Bestseller » du site, et apparemment présent dans le panier de 20 personnes au moment de la consultation.

Etsy listing for chalk that tags it as a
Capture d'écran de la page Etsy d'un bout de craie. Image : Caroline Haskins.
Etsy listing for chalk which claims that the product is
Capture d'écran de la page Etsy d'un bout de craie. Image : Caroline Haskins.
1544220090916-Screen-Shot-2018-12-07-at-25800-PM
Capture d'écran de la page Etsy d'un bout de craie "bestseller". Image : Caroline Haskins.

Des centaines de personnes qui se filment en train de manger de la craie, ça suffit pour créer une sous-culture. @tasteetastetastik affirme que la communauté du graillage de craie ASMR est solide et sans jugement.

« Nous sommes des personnes normales qui, pour une raison ou une autre, manquent de vitamines, stressent, etc. Nous devons tout de même être respectée et non jugées » a-t-elle expliqué à Motherboard. « Nous sommes conscients des risques pour notre santé et la plupart d'entre nous n'en consommons pas tant que ça. L'ASMR est une affaire sensorielle, de vue et autres. Le son, particulièrement. »

L'utilisateur @lovepicaasmr affirme trouver du réconfort dans la communauté des mangeurs de craie d'Instagram, lui aussi. « Je suis tombé dans l'ASMR parce que j'ai vu ces vidéos de gens qui mangent des objets qui ne sont pas de la nourriture, ça m'a fait me sentir de bien de savoir que je n'étais pas tout seul. »

Comme dans bon nombre de recoins d'Internet, la sensation d'être « hors norme » alimente la camaraderie des mangeurs de craie. D'après le reposteur, la confiance mutuelle des membres de la communauté en sort grandie : « Nous savons que nous sommes tous un peu différents dans nos goûts ASMR, ça apporte de la solidarité et de la fraternité. »

Répétons-le, manger de la craie n'est pas une bonne idée. Cependant, n'oublions pas que les gens qui postent des choses apparemment bizarres sur Internet ont souvent des raisons de le faire.

Motherboard est aussi sur Facebook, Twitter et Flipboard.