Construire l'Internet du peuple

La communication est l'un des droits fondamentaux de l'être humain, et les quartiers défavorisés de Détroit comptent bien le faire valoir.

|
06 décembre 2017, 11:45am

"Le futur est déjà parmi nous", observait l'auteur de science-fiction William Gibson. "C'est seulement qu'il est pas distribué de manière homogène."

L'accès aux technologies de télécommunications est extrêmement déséquilibré, et ce, partout dans le monde. Cependant, ce phénomène est particulier criant dans la ville de Détroit, où 40% des habitants ne disposent pas d'un accès à Internet. Cette situation est le fruit d'un sous-développement des infrastructures dans la zone urbaine, et d'un défaut d'investissement de la part des entreprises de télécommunications américaines. Aujourd'hui, la fracture numérique paralyse une grande partie de la ville. Pourtant, ses quartiers les plus pauvres sont pleins de ressources : si Internet ne vient pas à eux, alors ils se chargeront eux-même de son déploiement.

Diana Nucera, directrice de l'association Detroit Community Technology Project, pilote le développement d'un réseau local. Intitulé Equitable Internet Initiative (EII), ce projet de collaboration permet non seulement de mettre en place un réseau Wi-Fi haut débit dans les quartiers mal desservis, mais aussi d'éduquer et de former les personnes intéressées aux technologies numériques.

Motherboard s'est rendu à Détroit afin d'essayer de mieux comprendre comment l'équipe d'"administrateurs numériques" du projet installe et gère des spots Internet à travers la ville.

"Il s'agit de justice, tout simplement", déclare la déléguée au numérique de l'EII, Gabrielle Knox. "C'est le futur de l'internet. C'est l'avenir du monde."

Les Détroitiens construisent leur propre futur, en espérant distribuer à tous les quartiers les bénéfices de la connectivité.