Les archives de plus de 10000 vieilles publicités pour des jeux vidéo en accès libre

You nostalgia you lose.

|
nov. 10 2017, 10:09am

Tout le monde aime les vieux magazines de jeux vidéo. Tilt, Player One, Joystick… Aujourd’hui, ils sont tous morts. Lorsque leur souvenir motive une conversation, il est question de leurs journalistes, du ton de leurs articles, de leurs maquettes foutraques, voire de leurs illustrations – pour les plus passionnés. Les publicités qui se glissaient entre les pages de ces petits joyaux, elles, sont un peu passées à la trappe. Ce n’est pas juste ; pour elles aussi, c’était toute une époque.

Comme Internet est formidable, vous pouvez retrouver bon nombre de défunts périodiques vidéoludiques sur Abandonware Magazine. Depuis le 8 novembre, vous pouvez aussi télécharger plus de 10 000 scans de vieilles publicités venues du monde entier sur le Tumblr Video Games Densetsu. Huit dossiers Mediafire soigneusement organisés s’offrent à vous : deux pour le PC et diverses consoles antiques, deux pour Nintendo, deux pour Sega, deux pour Sony. L’ensemble pèse environ sept gigaoctets.

Le propriétaire de VGD a décidé d’ouvrir cette “Video game ad collection (V.1)” quand il a constaté qu’il n’existait manifestement pas d’équivalent à l'ancienne archive de réclames japonaises Game Chirashi Collection. “Bien sûr, il y a des sites de flyers et de publicités papier, mais rien d’aussi énorme que GCC, explique-t-il sur Tumblr. Comme j’avais sauvegardé la majeure partie de son contenu (...), j’ai décidé d’uploader tout ce que j’ai (...), parce que c’est une partie de l’histoire du jeu vidéo et je ne veux pas que ces fichiers soient perdus.

Histoire de vous donner un aperçu de ce qui repose dans cette collection d’importance, Motherboard a sélectionné quelques pépites du dossier PC.

“Quake is good for you”, mais aussi “Quake is forever”, “Quake is for everyone”, “Quake is everywhere” : pour nous, la campagne de lancement du “jeu PC le plus important de tous les temps” reste l’une des meilleures de sa catégorie.

D’accord, celle-ci n’est pas si vieille. Quand j’étais adolescent et que je feuilletais Joystick, j’étais persuadé que “travailler dans la com” signifiait “concevoir ce genre de truc”. Aujourd’hui encore, j’aimerais bien savoir comment cette pub a vu le jour.

Regardez cette merveille. Les fringues, les poses, les expressions, les fausses citations, le premier Grand Theft Auto. J’envie ceux qui ont eu l’occasion d’y jouer à sa sortie, en 1997 - difficile de jouer à un truc qui a aussi mal vieilli aujourd’hui.

Jouez à Giants : Citizen Kabuto, il a presque 20 ans mais il vaut largement ses neuf petits euros sur GOG. C’est un bon jeu. Vraiment. Laissez-vous tenter, allez, regardez cette publicité aux si belles couleurs.

Les dossiers de VGD contiennent d'abord des publicités pour des jeux, mais aussi pour des machines et des accessoires. Exemple : cette double page consacrée à Hector, l'ordinateur personnel français. On ne vous cache pas qu'elle nous inspire beaucoup de sentiments contradictoires.

On l'a dit, les publicités rassemblées par VGD viennent du monde entier - ce qui inclut le glorieux Japon. Cette quasi-double page pour Gradius II, un shoot'em up à défilement horizontal lancé en 1988 sur borne d'arcade, garde quelque chose de cette époque de faste délirant pour l'archipel.

Pas évident d'appeler un jeu Genocide. Pourtant, le Japon l'a fait. Si vous aimez les mecha qui cognent sur d'autre mecha, téléchargez un émulateur de Sharp X68000 et lancez-vous. Ensuite, vous pourrez passer aux dizaines d'autres merveilles qui tournent sur cette vieille machine.

Pour finir, cette horreur qui montre que nous avons quand même un peu progressé depuis 1996. Fun fact : Derek Smart, le concepteur de Battlecruiser 3000AD, passe désormais le plus clair de son temps à emmerder l’équipe de Star Citizen.