Une épidémie de « loop disease » frappe les iPhone 7

Les réparateurs de produits Apple affirment qu'un nombre croissant d'iPhone 7 et 7 Plus sont mis hors-service par une étrange « maladie de la boucle ».

|
juin 13 2018, 8:57am

Image: Shutterstock

Federico Cerva gère une entreprise de réparations de produits Apple portables basée à Londres. Plutôt que de remplacer les batteries et les écrans fissurés des iPhones et iPad, il effectue des réparations plus complexes et sous-traite souvent pour d’autres boutiques de téléphonie mobile européennes. À lui d'identifier le problème et d'effectuer les modifications nécessaires avec un microscope et un fer à souder.

Au cours des six derniers mois, Cerva a reçu beaucoup de iPhone 7 et iPhone 7 Plus —entre 10 et 15 par semaine — présentant le même problème : un des câbles connectant la puce audio située dans la carte-mère, près de l'emplacement de la carte SIM, commençait à se détacher.

Les premiers symptômes sont une icône de dictaphone grisée, un bouton de haut-parleur grisé pendant les appels ou des freezes occasionnels. Il arrive aussi que le téléphone reste bloqué sur le logo Apple plutôt que de se mettre en route. Cerva appelle ce problème « loop disease », en référence à la « touch disease », un souci similaire qui a concerné des milliers de iPhone 6 et iPhone 6 Plus depuis son apparition en 2016.

« Mais la « loop disease » est pire » explique-t-il. « Bien pire ».

Apple a confirmé dans un communiqué électronique que ses équipes avaient identifié le problème.

« Nous avons reçu un très petit nombre de signalements concernant des problèmes de micro sur l’iPhone 7. Si un client a des questions à propos de son appareil, nous l'invitons à contacter AppleCare » écrit un porte-parole de la marque.

Jessa Jones, qui a fondé iPad Rehab, une entreprise new-yorkaise qui répare des produits Apple pour le compte d’autres boutiques et forme des techniciens, explique néanmoins que ce problème est devenue « épidémique » au cours des six derniers mois.

« C’est une maladie de vieillesse, comme il en existe tant d’autres », explique-t-elle. « Il y a peu de chances que les appareils plus récents soient touchés. Les iPhone 7 arrivent à expiration de leur garantie mais ils sont encore assez récents pour mériter une réparation. »

Jones et Cerva ne sont pas d’accord sur les causes de la loop disease. Cerva évoque des mouvements qui peuvent causer une déconnexion du composant et Jones suspecte une faiblesse après de multiples torsions du châssis.

Au moins, pour Jones comme pour Cerva, le processus de réparation est simple : retirer la puce audio et souder un petit bout de câble en dessous pour rétablir la connexion. Cerva peut réparer un appareil en tout juste 15 minutes tandis que Jones affirme qu’une boutique qualifiée devrait pouvoir effectuer cette réparation pour $100 à $150 (85 à 125€).

D’autres problèmes de son et de démarrage de l’iPhone 7 et 7 Plus ont été signalés sur Internet. De nombreux techniciens ont relevé des problèmes similaires sur YouTube. Sur les forums, de nombreux clients dont les appareils ont été touchés par la « loop disease » manifestent leur impuissance face au problème.

Le mois dernier, MacRumors a rapporté qu'un document interne distribué aux fournisseurs certifiés d'Apple (les « Apple Authorized Service Providers ») évoquait un problème pouvant affecter le son pendant les appels. Rien ne permet de lier ce problème à la loop disease identifiée par Cerva, Jones et d’autres techniciens.

Motherboard a contacté un porte-parole d’Apple qui n'a pas répondu à temps pour publication.

La position de vulnérabilité des réparateurs de téléphones portables face à la loop disease inquiète aussi Jones. La technicienne rappelle que les utilisateurs d'iPhone peuvent passer des semaines, voire des mois sans éteindre leur appareil. Or, quand un problème mineur survient (un écran fissuré, par exemple) et que l'un de ces iPhones finit chez le réparateur, ce dernier est bien obligé de l'éteindre pour faire son travail — et donc de prendre le risque de déclencher la loop disease en tentant de le rallumer.

« Ils vont devoir endosser la responsabilité d'un problème qu'ils n'ont pas causé » regrette Jones.

Un symptôme de la loop disease : l'icône du haut-parleur apparaît grisée. Image : iFixit

Jones pense également que la torsion du châssis peut entraîner des problèmes avec une puce qui se trouve sur la même « ligne de faille ». En cas de faiblesse dans le circuit imprimé, un message « Aucun service » peut apparaître. Plus tôt dans l’année, Apple a émis un avis de rappel pour les iPhone 7 concernés par cette erreur.

Jones estime que ce n’est pas suffisant. Pour elle, Apple devrait offrir une extension de garantie Apple Care Plus gratuite.

« Je pense qu’Apple pourrait au moins reconnaître qu’une bonne partie de ces téléphones ne dépasseront pas une durée de vie de deux ans. » Elle ajoute : « Ils pourraient tout simplement choisir de couvrir tous les téléphones sans frais supplémentaires ».

Malgré tout, Cerva souligne que la malchance d’Apple lui a permis d’établir une entreprise prospère.

Il admet : « Tout mon business repose sur les erreurs de conception d'Apple. »