Toutankhamon possédait un poignard forgé avec du fer extraterrestre

Le jeune pharaon, mort à 18 ans, possédait probablement l'arme la plus badass de l'Antiquité : un poignard de l'espace.

|
02 juin 2016, 10:16am

Un poignard de l'espace. Un poignard de l'espace. Toutankhamon, 11ème pharaon de la VIIIème dynastie d'Égypte, fils d'Akhénaton (non, l'autre), mort à 18 ans et dont la tombe a été découverte en 1922 par Howard Carter (fun fact : sa momie a été retrouvée carbonisée, probablement à cause des liquides d'embaumement utilisés pour préserver son corps), possédait probablement l'arme la plus badass de l'Antiquité. C'est en tout cas ce que viennent d'annoncer des chercheurs italiens et égyptiens, dont les découvertes ont été publiées dans la revue Meteoritics and Planetary Science.

Ceux-ci ont utilisé des méthodes de spectrométrie de fluorescence des rayons X (qui ont l'avantage non négligeable de ne pas endommager l'objet) pour étudier la composition de la lame du poignard retrouvé à côté de la momie du jeune pharaon et exposé depuis au Musée égyptien du Caire. Et selon eux, il n'y a aucun doute : elle a été forgée dans du métal d'origine extraterrestre. En effet, le fer dont est constituée la lame du poignard, qui contient du nickel, du cobalt, du phosphore, du carbone et du soufre, est clairement d'origine météoritique. C'est plus précisément la forte concentration en nickel (10%, contre 4% pour le fer terrestre) qui a trahi cette origine.

Le fameux poignard. Crédit : Daniela Comelli.

On a pu directement relier le fer dont la lame est composée à une météorite retrouvée à proximité. « Une seule météorite, baptisée Kharga, présente des taux de nickel et de cobalt qui correspondent à la composition de la lame », a déclaré la chercheuse Daniela Comelli, qui a pris part à l'étude. Celle-ci avait été découverte en l'an 2000 à Mersa Matruh, à quelque 250 kilomètres d'Alexandrie.

Le poignard, qui mesure 34 centimètres de long et dont le pommeau en cristal de roche est serti de pierres précieuses, n'est pas le seul objet constitué d'un matériau rare retrouvé dans la tombe de Toutankhamon : on y a aussi découvert un collier en forme de scarabée en verre de quartz, formé par l'impact d'un autre météore ayant atterri dans le désert libyen.

Il a été forgé au 14ème siècle avant notre ère. C'est l'un des rares objets en fer dont disposaient les Égyptiens, qui n'ont appris à fondre le fer qu'au 8ème siècle avant J.-C., notamment parce que celui-ci ne fond qu'à très haute température, ce qui posait problème aux forgerons de l'époque. Du coup il semble que les Égyptiens aient eu une véritable fascination pour le fer qu'ils récupéraient sur les météorites, potentiellement considéré comme un envoi divin. Le fer avait donc une plus grande valeur que l'or, et les objets en fer étaient presque exclusivement ornementaux ou utilisés pour des cérémonies.

A priori, Toutankhamon n'a jamais planté son poignard dans qui que ce soit. Mais s'il faut mourir (et il le faut !), à titre personnel, j'aimerais autant que ce soit d'un coup de poignard de l'espace. C'est quand même autre chose que d'être tué par son propre selfie stick.