Les anneaux de Saturne seraient en train de disparaître

Des experts de la NASA estiment que les anneaux de Saturne vont disparaître à cause d'un phénomène appelé « ring rain ».

|
déc. 28 2018, 7:45am

Saturne et ses fameux anneaux. Image : NASA Jet Propulsion Laboratory 

Toutes les bonnes choses ont une fin, même les anneaux de Saturne. Pour des scientifiques de la NASA, les disques de glace et de poussière auront disparu dans quelques millions d'années.

Les anneaux de Saturne sont constitués à 90% de glace. En 2013, des chercheurs ont apporté la preuve qu'un champ magnétique faisait plonger certaines de ces particules gelées dans l'atmosphère de la planète. Jusqu'alors, ce phénomène appelé « ring rain » n'avait été étudié que théoriquement depuis les années 80.

Aujourd'hui, des experts de la NASA affirment que les anneaux de Saturne vont disparaître à force de pleuvoir. La « ring rain » fait tomber deux tonnes d'eau par seconde : à ce rythme, les disques auront disparu dans 292 millions d'années tout au mieux.

« Les anneaux de Saturne n'ont pas toujours été là » rappelle James O'Donoghue, chercheur postdoctoral au Goddard Space Flight Center de la NASA, interrogé par le New York Times lundi 17 décembre. « Et un jour, ils vont disparaître. »

Les conclusions de Daniel O'Donoghue et ses collègues ont été publiées le même jour dans la revue Icarus. Leur travail indique que les anneaux de Saturne sont vieux de 100 millions d'années ou moins — bien loin des 4,6 milliards d'années de la géante gazeuse elle-même.

L'année dernière, un survol de Cassini avait déjà fourni des indices de la jeunesse des anneaux. Les données récoltées par la sonde montrent que les particules qui composent le disque de 360 000 kilomètres de diamètre sont plutôt fines, mais aussi qu'elles sont peut-être issues d'une collision — et donc pas si anciennes qu'on le pensait auparavant.

O'Donoghue et ses collègues basent leurs estimations sur une « ring rain » constante et régulière, ce qui n'est pas forcément le cas. La détérioration d'autres éléments des anneaux pourrait même réduire leur durée de vie à quelques 100 millions d'années.

« Nous avons de la chance d'être là pour voir les anneaux de Saturne, qui semblent au milieu de leur vie » affirme O'Donoghue dans un communiqué publié lundi 17 décembre.

Il ajoute néanmoins : « Cependant, si les anneaux sont temporaires, nous avons peut-être raté les anneaux géants de Jupiter, Uranus et Neptune, qui n'ont plus que de petits anneaux aujourd'hui. »

Motherboard est aussi sur Facebook, Twitter et Flipboard.